Elodie Guiroux
Elodie Guiroux

#6 Le jour où j'ai voulu faire une surprise a mes parents

Ahhhh Noël !....Ses cadeaux, son sapin, son feu de cheminée, son foie gras, ses chocolats… j’adore les fêtes de fin d’année !  C’est l’occasion de se retrouver tous en famille pour partager de bons moments, apprécier de bons mets, de bons vins, du bon champagne ! Bref, vous l’aurez compris, j’aime NOËL ! Et c’est bien pour ça que ce fameux 25 décembre 2012,  j’avais décidé de faire une petite surprise à mes parents !

 

Le plan de base, c’était de partir de Paris avec choupi à 14h pour arriver vers 17h à Villebret (la fameuse bourgade à côté de Montluçon) chez mes parents ! Sauf que l’envie m’a pris de les surprendre en arrivant avant l’heure du déjeuner. J’avais déjà mon idée en tête et avais  pris des billets de train (je suis cliente GOLD à la SNCF oui ;-)) début décembre.

 

Le jour venu donc, je me rends Gare d’Austerlitz pour prendre mon train. Problème : j’avais fait opposition à la carte bleue qui devait me servir à récupérer mes billets à la borne automatique. Ok, pourquoi me direz-vous? Ben parce que je pensais qu’on m’avait piraté mon compte! Sauf qu’en fait, bon, c’était bien moi qui avait fait les achats que je présumais soupçonneux…J’avais notamment réservé un séjour en Croatie mais j’avais pas reconnu la monnaie croate  sur mon relévé, ainsi que d’autres opérations bancaires qui me semblaient douteuses… Au final ,c’était bien moi mais pour toutes ces raisons suspectes, j’avais demandé à bloquer mon carte. Je me retrouvais donc dans le train (parce que j’y suis montée quand même !) sans billet. J’explique tout ça au contrôleur (pas le même que dans le train pour Lyon – cf péripétie #4) qui, très indulgent, me dit « Ok, c’est pas grave Mademoiselle, je comprends ». Je pense que c’est l’esprit de Noël qui a rendu cet homme si indulgent… En tout cas, je me retrouve bien installée à ma place, si bien que je m’endors (le réveillon s’étant terminé un peu tard), comme une masse bien sûr !

 

J’ouvre les yeux quelques heures plus tard pour voir le panneau « GARE DE VIERZON » défiler sous mes yeux. « Vierzon ? C’est pas là où je devais descendre ??!? ». Je demande aux charmantes vieilles dames en face de moi si c’est bien la gare de Vierzon qu’on vient de passer. « Oui, c’était bien Vierzon, on n’a hésité à vous réveiller mais on ne savait pas si vous deviez descendre ici - AHHHHHHHH, mais oui je devais descendre ici ! Il va où le train là ? – A CHATEAUROUX ! – P****, c’est pas vrai ! »  Je fais comment moi maintenant (fameuse prise de tête entre les mains) ??! J’avais même pas de quoi me payer un billet pour faire Châteauroux-Montluçon vu que j’avais plus de CB !

 

Patiemment, j’attends. Je ne dors plus, bizarrement, alors que pour le coup je pouvais attendre d’arriver au terminus. Et arrivée à Chateauroux, j’explique mon histoire tordue en espérant pouvoir monter dans un train pour Montluçon quand même, sauf qu’il n’y avait plus un seul train à cette destination !  

 

Zen, détendue, calme, je fouille dans mon porte-monnaie pour retrouver les 1,50€ qui me restaient et j’arrive à m’offrir un chocolat chaud et des madeleines (et oui c’est pas les prix parisiens !) Je revois encore la tête toute gentille du petit papi qui passe devant moi en me disant « JOYEUX NOËL MADEMOISELLE. » J’ai dû lui faire tellement pitié….

 

J’essaye de joindre mes parents bien sûr, mais ma mère ayant travaillé de nuit, le téléphone était débranché pour ne pas les réveiller, ce qui est génial, sauf en cas d’urgence comme celui que j’étais en train de vivre !!! Du coup, je patiente 1h dans cette jolie gare de Châteauroux ! Je suis sortie quand même, histoire de me promener un peu dans la ville… mais bon, je suis vite retournée dans la gare parce qu’y’a pas grand-chose à voir à Châteauroux (mes excuses si des habitants de Châteauroux lisent cet article…). Et enfin, j’entends le téléphone sonner, alléluia !

 

« Allo ? C’est moi ! - Ma mère (habituée à ce que je lui annonce que je suis en galère): ça va ??– Euh, oui en fait, je voulais vous faire une surprise, elle est un peu foirée mais bon, j’ai une surprise quand même : je suis à la gare de Châteauroux ! Vous êtes dispos pour venir me chercher là ? »

 

Et c’est comme ça que mon père s’est cogné 1h45 de route (soit 3h aller-retour) pour venir me chercher ! On est arrivés à la maison à 16h15, soit seulement 45mn avant que Choupi arrive ! Quels super parents j’ai, franchement ! Au final, ils étaient contents quand même mais bon, j’ai décidé de faire un petit break sur les surprises pour Noël depuis !...

 

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires