Elodie Guiroux
Elodie Guiroux

LE JOUR Où... J'AI ECRASE LE PIED DE MON POTE

J'aime mes amis, pour de vrai ! Le fait est qu’il y a des fois, j’fais des trucs sans le faire exprès.

Comme ce jour de janvier au Stade Marcombes (fameux stade de Clermont-Ferrand!). On sortait d'une séance bien balaise avec mes copains de l'athle ! On s’entrainait pour les demi-finales des championnats de France de Cross, qui avaient lieu dans 3 semaines.

 

En ce temps-là, je roulais avec une belle Renault 19 rouge CHAMADE (pour ceux qui ne voient pas à quoi ça ressemble, ben tapez « R19 chamade » sur google !)  Elle avait quelques petits soucis à l’époque. Pas grand-chose, juste l'alarme qui se déclenchait à chaque fois que j'ouvrais la porte (et OUI je vous confirme, c’était bien MA voiture). Enfin, niveau discrétion, on pouvait difficilement faire pire !

 

Je cherchais donc à me barrer du stade vite fait bien fait, histoire de ne pas rameuter tous les voisins du quartier. Ma pote, Claire, petite blondinette pétillante (ça c’est pour toi ma Stricky !) se faufile rapidos côté passager ! Et c’est là que notre troisième acolyte, Hugues, qui était d’humeur bien blagueuse ce soir-là, s’assit sur le coffre de la R19 chamade !... En gesticulant bien dans tous les sens histoire de faire travailler les amortisseurs !

 

"Haha, quel con ce Hugues , je vais reculer tu vas voir, ça va le faire décamper !"

Comme je suis quelqu’un d’assez délicat dans mes gestes, j’enclenche la marche arrière et recule pleine balle ! On entend un bruit, puis on voit Hugues, ou enfin, ce qui ressemblait à Hugues, sauter partout comme un malade ! On aurait dit Marsupilami sous amphet’ !

 

 « Putain mais qu’est-ce qu’il a ?? », demandais-je à ma copine, l’air interrogateur. Parce que Hugues c’était bien du genre à faire le con tout le temps, donc bon au début on a cru qu’il faisait encore son numéro ! Mais on a compris quand on est sorties de la 19 qu’il s’était probablement fait mal quelque part. Par réflexe, je regarde mon coffre et m’aperçois qu’il était quasiment embouti dans le pare choc d’une autre bagnole. « M****, mais elle était là cette bagnole ? » Moi, je l’avais pas vue, mais notre pauvre Hugues, il l’avait bien senti !

 

« Monsieur, vous avez une belle entorse du pied là, va falloir immobiliser et marcher avec des béquilles pendant minimum 3 semaines ! Mais, comment vous vous êtes fait ça ? » : c’est ce qu’ils lui avaient dit aux Urgences ! C’est que c’était pas un comédien le copain ! Bien sûr, inutile de vous préciser que la saison de cross, ben elle était bien niquée ! Qu’est-ce-que je m’en voulais ! Et pourtant lui, il m’en a même pas voulu, enfin c’est ce qu’il m’a dit… j’ai plus de nouvelles depuis un moment !?!?

 

Bref, maintenant ne vous inquiétez pas, je regarde tout le temps quand je recule ... enfin presque

Rédiger un commentaire

Commentaires

  • Bénédicte Rollet (jeudi, 11. mai 2017 22:25)

    Rappelle moi de ne jamais m'assoir sur ton coffre... ;-)

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires