Elodie Guiroux
Elodie Guiroux

#13 le jour où... J'AI LANCe une machine a laver un peu speciale

 

En ce lundi, j'ai décidé de partager avec vous une péripétie un peu plus originale, qui ne fait intervenir aucune voiture, aucun train ou tout autre moyen de transport. Non, cette anecdote là, elle parle d'une machine à laver! Et là vous vous dîtes: "c'est qu'elle s'en prend même à l'électroménager?" Alors je vous dirai chers amis, il y a des mystères dans la vie qu'on ne peut expliquer et qui n'arrivent qu'à certaines personnes. Je vais vous en dévoiler un aujourd'hui...


Commençons par le commencement. J'étais à l'époque avec mon choupi depuis seulement quelques mois. Je venais d'arriver à Paris et avant de me jeter dans le grand bain de la vie à 2, j'avais opté pour l'option appart' à moi et hébergement chez lui de temps en temps, le temps de voir comment ça se passe... Bon, finalement, il se trouve que j'étais plus souvent chez lui que chez moi (ce qui était plutôt bon signe pour notre couple mais un peu couillon d'un point de vue budget...). 


Ce matin là, ça devait être un lundi d'ailleurs, je me prépare pour aller au siège car j'avais un meeting important. Choupi, lui, part en direction du showroom à côté de la maison. Après 1h15 de bagnole pour monter jusqu'à Saint-Ouen l'Aumône, je m'aperçois que, devinez-quoi, j'ai oublié mon ordi à la maison! Génial, encore une journée qui commence bien!.. Je vais donc voir mon boss, l'air un peu gênée quand même, pour lui dire que "quelque peu distraite" ce matin, j'avais oublié mon pc chez moi mais que je pouvais prendre un carnet et un stylo pour prendre des notes pendant la réunion. Et là, il me regarde tout étonné en me disant : "Mais quelle réunion? C'est demain matin notre meeting Running." Bon là, vous imaginez un peu ma tête, les yeux écarquillés, la bouche ouverte et l'air complètement ahuri. Mon boss n'a pas osé me le dire mais en moi-même j'ai pensé "putain y'a pas que l'ordi que j'ai laissé sur la table ce matin!"


Décidément, la journée commençait vraiment bien ! Comme c'était encore tôt le matin donc en pleine heure de pointe, ça servait à rien que je me précipite dans ma bagnole. Du coup, je prends 2-3 cafés le temps de faire rire les collègues puis je reprends la route pour retourner au bercail et bosser à domicile. J'appelle choupi pour lui expliquer l'histoire du jour et comme le showroom n'était qu'à quelques kms de l'appart, il me rejoint pour le déjeuner. On décide alors que je le rejoindrai le soir pour aller passer la soirée chez moi, à Suresnes (ça m'emmerdait quand même de payer un loyer pour rien et puis ça me rapprochait du siège pour le lendemain matin). Je bosse donc à l'appart et décide de mettre une machine de draps dans l'aprem. Fin d'aprem, la machine n'est toujours pas finie, tant pis, je dois y aller, j'y vais. 


Arrivés à mon appart, surprise, pas de lumière! J'y étais tellement souvent que j'avais pas rappeler EDF donc forcément, ils avaient  tout coupés. Sûr que l'ambiance était romantique mais bon, j'avais eu ma dose de surprises pour la journée! Enfin, l'expérience me fait dire que "ça irait mieux demain"...


Et comme vous vous en doutez, les jours se suivent et ne se ressemblent pas... ou pas. Car une autre surprise nous attendait le soir en rentrant chez Choupi! Je le revois encore qui ouvre la porte et une fumée de vapeur qui sort nous aveuglant. On se précipite dans l'appart, un vrai hammam! Choupi court vers la cuisine en criant "Mais qu'est-ce-que t'as encore fait??" Moi je vous avoue que je comprenais pas non plus ce que j'avais bien pu faire. Et puis, c'est en allant dans la salle de bains qu'on s'est aperçus que la machine à laver tournait encore...depuis presque 30h! La salle de bains était un véritable sauna. Des gouttes perlaient du plafond, les murs du salon étaient gorgés d'eau qui ruisselait laissant de grosses trainées grises sur la peinture blanche. Choupi s'agitait pour ouvrir toutes les fenêtres et moi je restais plantée là, incrédule à essayer de comprendre comment un tel mystère avait-il pu se produire! Ca n'existe pas les programmes 36h sur une machine??! Encore heureux que c'étaient que des draps! Plus blancs que blancs qu'ils sont ressortis par contre, plus petits que petits aussi! 


Enfin, ce qui est cool c'est que choupi venait de mettre l'appart en vente! Et qu'on devait avoir des visites la semaine d'après. Activité toute trouvée pour le week-end donc! Le problème, c'est que moi je devais rentrer en Auvergne ce week-end là, du coup, comme dirait choupi "Qui s'est tapé la peinture des murs et du plafond tout le week-end? C'est Bibi!" Ah c'est sûr qu'il est gentil mon choupi... Avec tout ça, il a quand même accepté que je lâche mon appart à Suresnes pour venir vivre avec lui. En même temps, il savait à quoi s'attendre,c'est vrai que j'ai jamais été du genre à cacher ma vraie personnalité, faut croire qu'il a accepté le full package ! Bien qu'il m'est interdit de m'approcher d'une machine à laver pendant plusieurs mois, ça reste encore une de ses péripéties préférées celles-là. 


Enfin, Mesdames, si vous cherchez une excuse pour pousser vos maris à s'occuper du linge à la maison, utilisez mon histoire sans vergogne! C'est bien connu, les hommes ont plus la main que nous sur tout ce qui est électronique, on sait jamais ça pourrait peut-être vous arriver...